L'hypnothérapie, une solution possible?

Moderators: JohnV, Arron, garym, stephane28

L'hypnothérapie, une solution possible?

Postby pilac9 on April 17th, 2013, 7:20 am

Tout est dans le titre: quelqu'un a-t-il déjà essayé (avec succès ou non) l'hypnothérapie? J'ai personnellement expérimenté beaucoup d'approches dites alternatives (massothérapie, naturopathie, psychologie, acupuncture, par exemple, sans résultat probant) mais jamais l'hypnothérapie. Compte tenu du caractère apparemment psychosomatique de mes fasciculations, c'est une approche qui me trotte dans la tête depuis un petit moment déjà. Je me dis simplement que si je n'arrive pas consciemment à mettre fin à mon problème, peut-être que c'est de manière sub-consciente ou in-consciente (bref, au-delà de ma banale conscience) que je pourrai y parvenir (mettons...). Je n'arrive toutefois pas à me lancer, pour cause d'argent bien sûr, mais aussi d'investissement énergétique, si je peux dire. Je n'ai, en effet, pas très envie de me lancer encore une fois dans une aventure qui me bouffera du temps et de l'énergie pour m'apercevoir finalement, au bout de 6 semaines et de 600$, que ça ne m'apporte strictement rien. D'où ma question. Alors, l'hypnothérapie?
pilac9
Interested
Interested
 
Posts: 17
Joined: January 6th, 2013, 2:33 pm
Location: Montréal, Québec

Re: L'hypnothérapie, une solution possible?

Postby Marilyn77 on April 17th, 2013, 9:16 pm

Tout comme toi, je pense essayer cette méthode. Je compte utiliser le Programme d'aide aux employés me donnant droit à 5 séances gratuites. C'était dans ma liste de tâches d'appeler pour ça demain. J'ignore si c'est efficace et, tout comme toi, j'aimerais avoir des points de vue. Je me dis que ça ne doit pas nuire. Au pire ça m'aidera à être moins anxieuse... et j'arrêterai peut-être de penser à la SLA.

Ces jours-ci j'ai tellement de fasciculations partout, notamment au visage que j'angoisse pour la forme bulbaire. À force de m'observer, j'ai remarqué que j'avais une jour beaucoup plus creuse que l'autre... atrophie ? Mes fasciculations au cou m'énervent aussi et toutes les autres... intercostaux, coude, épaules, mollets, cuisse, dos, abdomen, genou... Maudits doutes !!!!!! Ça empoisonne ma vie et celle de ceux que j'aime...
Marilyn77
Senior Member
Senior Member
 
Posts: 67
Joined: March 11th, 2013, 6:59 am

Re: L'hypnothérapie, une solution possible?

Postby bouriquet30 on April 18th, 2013, 3:39 am

Coucou tout le monde,

Pour ma part, je me suis pour l'instant limitée à une psychothéarpie d'inspiration analytique depuis 2 mois qui ne regle pas le problème des fasciculations mais qui m'aide un peu à gérer mon anxiété...même si je suis encore loin du compte.
J'ai par le passé tenté l'approche de l'hypnose hericksosnienne mais sans grand résultat. Je crois que je n'arrive pas assez à lacher prise pour me laisser hypnotiser :)
Je voulais par contre essayer l'acuponcture mais tu as l'air de dire que ça ne fonctionne pas non plus. Est ce que d'autres ont essayé?

Sinon, je crois définitivement que Pilac a raison et qu'il faut lacher prise. J'ai fait pas mal de travaux ces derniers jours pour préparer l'arrivée de mon bébé et je dois bien admettre que lorsque que je ne pense pas aux fasciculations, elles semblent beaucoup plus supportables.

Mais là depuis hier c'est comme toi Marilyn, mon visage et surtout mon menton n'arrete pas... Mes muscles inetrcostaux se mettent à tressauter dés je tousse ou que j'eternue :( Bref j'en ai plus que marre. Je ne suis qu'à 4 mois de symptomes et quand je vois certains anciens (plus de 2 ou 3 ans) qui angoissent toujours autant je me dis qu'il faut vraiment traiter ce problème d'hypocondrie avant toute chose.
On a tous vu un ou plusieurs neurologues, qui nous tiennent tous le même discours, passés un ou plusieurs EMG qui reviennent clean . Il faut qu'on arrive à leur faire confiance même si je sais que voir son corps détraqué comme ça c'est vraiment flippant.

Bonne journée à tous.
bouriquet30
Senior Member
Senior Member
 
Posts: 77
Joined: March 7th, 2013, 10:07 am
Location: France

Re: L'hypnothérapie, une solution possible?

Postby pilac9 on April 18th, 2013, 6:46 am

@Marilyn77

En fait, il me semble qu’avant toute chose il te faut comprendre que tu ne souffres pas de la SLA, ni d’une autre maladie d’ailleurs. Et tu dois le comprendre pour vrai, de manière à ce que ce ne soit même plus une inquiétude. En ce moment, j’ai l’impression que tu le sais mais que tu ne le comprends pas, si bien que tu navigues entre les deux options, celle avec SLA et celle sans SLA. Tu t’observes à la loupe, convaincue que tu y trouveras des signes de SLA d’une part et d’autre part, tu veux travailler ton anxiété parce qu’on te dit que tes fasciculations en sont probablement l’expression physiologique. Tu ne sais laquelle de ces options est la bonne, donc tu n’en négliges aucune, au cas où… Or, tu ne pourras jamais vraiment régler ton anxiété si, à l’autre bout du spectre, celle-ci est alimentée par ta peur d’une grave maladie mortelle. C’est comme si tu voulais te mettre en forme en faisant de l’activité physique mais que tu te gavais de gâteau au chocolat en rentrant à la maison. Je ne suis évidemment pas médecin et, par conséquent, ne peux poser de diagnostic médical, mais ce que je sais, en tant que grand spécialiste des fasciculations bénignes, c’est que tout ce que tu racontes dans chacune de tes interventions sur ce forum ressemble drôlement à ce que tout le monde vit ici. J’ai bien envie, donc, d’en tirer certaines conclusions, dont celle-ci : tu me sembles souffrir de BFS, un syndrome qui, bien que bénin, n’en demeure pas moins parfaitement irritant, frustrant, stressant, déstabilisant, parfois même handicapant, etc. (ici, tu peux mettre le qualificatif qui te semble le plus approprié) lorsqu’il se manifeste. Lorsque tu aura compris qu’il s’agit bel et bien de BFS et de rien d’autre, tu pourras enfin prendre ton problème à bras-le-corps, l’analyser pour ce qu’il est, le penser dans toute sa complexité comme s’il s’agissait de résoudre un théorème mathématique car oui, régler un problème d’anxiété c’est aussi compliqué que ça. J’y travaille chaque jour et parfois, j’ai l’impression de descendre trois marches après en avoir monté deux. Mais avant de se retrousser les manches et de s’atteler à la tâche, il faut en passer par une étape primordiale à mon sens (et ce n’est pas forcément la plus simple, en tout cas, ce ne le *beep* pas pour moi) : il faut admettre que tu as un problème d’anxiété, et que ta tête ainsi que ton corps en sont infectés, si je peux me permettre. Moi, par exemple, je prétendais que mon anxiété était normale, qu’elle n’avait rien de particulier, que tout le monde était comme moi et ce, longtemps après le début de mes fasciculations. Bien sûr, j’admettais avoir vécu une période d’anxiété intense teintée d’hypocondrie mais pas que je vivais anxieusement. Je croyais ainsi que mes fasciculations étaient la marque d’une injustice, comme si elles s’étaient trompées de corps. Bref, il faut admettre et ensuite essayer de réfléchir, respirer, vivre différemment, mieux…

@Bouriquet30

Effectivement, l’acupuncture, à l’instar de la massothérapie, fait un peu de bien sur le moment (ça relaxe, disons) mais il n’y a, selon mon expérience, pas de conséquence sur les fasciculations et ce, même si, à première vue, l’acupuncture semble très appropriée compte tenu de son interaction avec le système nerveux. Je n’y ai ressenti pour ma part aucun bienfait notable. J’ai préféré mes séances de massothérapie, ne serait-ce que pour le bien-être immédiat que ça m’a procuré (l’acupuncture m’est apparue un peu désagréable, les aiguilles étant parfois un peu douloureuses, pas trop mais tout de même…).

Au plaisir et merci à toutes deux pour vos interventions,

Pierre
pilac9
Interested
Interested
 
Posts: 17
Joined: January 6th, 2013, 2:33 pm
Location: Montréal, Québec

Re: L'hypnothérapie, une solution possible?

Postby Marilyn77 on April 18th, 2013, 11:53 am

@Pilac

Je suis vraiment touchée par tes mots... Merci. Tout ce que tu dis est vrai. Je crois que hypnothérapie pourra peut-être m'aider en ce sens... lâcher prise. J'ai laissé un message chez une hypnothérapeute réputés dans mon coin (Repentigny). Pendant que j'écrivais ce message, elle m'a rappelée et j'ai rendez-vous jeudi soir prochain. Je lui ai parlé de mon cas et elle m'a dit que des gens étaient venus la voir avec toutes sortes de symptomes bizarres et ceux-ci sont disparus... Je lui ai dit que je ne croyais pas trop aux miracles mais que si on pouvait au moins gérer mon anxiété afin que ces fasciculations aient moins d'emprise sur mon anxiété, ça serait déjà un grand pas.

@Bouriquet30

Moi aussi, c'est le menton et mes joues qui tressautent le plus ces jours-ci. Et comme je le disais, j'ai fait la gaffe de m'observer longtemps dans le miroir et j'ai remarqué que j'ai une joue pas mal plus creuse que l'autre... Oui, il faut traiter ce problème d'hypocondrie, mais ce n'est pas gagné d'avance !
Marilyn77
Senior Member
Senior Member
 
Posts: 67
Joined: March 11th, 2013, 6:59 am

Re: L'hypnothérapie, une solution possible?

Postby Jujulia on April 18th, 2013, 1:23 pm

Bon, je m'incruste. D'après moi, SI (mais qui peut vraiment le savoir) c'est effectivement un quelconque trouble psychologique (anxiété causée par un évènement perturbant quelconque) qui a déclenché les fascics, alors en toute logique on peut espérer que des techniques comme l'hypnose, la méditation, etc., peuvent inverser la situation (si tant est qu'il n'y a point de dommages irréversibles). Si notre esprit est assez puissant pour semer la pagaille chez nous, pourquoi ne le serait-il pas assez pour nous "guérir", s'il s'avère que le trouble dont nous souffrons est une sorte de punition inconsciente ou un handicape plus ou moins involontaire que nous nous infligeons ? Si le noeud du problème est effectivement d'origine psycho-émotive, il n'est pas si sot de chercher la solution de ce côté-là...

Évidemment, encore faut-il tomber sur un hypnothérapeute compétent, qui a de l'expérience et qui connaît bien son travail. Moi-même j'y ai déjà pensé il y a quelque temps...

Je crois qu'il ne faut pas minimiser le pouvoir de l'esprit sur le corps, même s'il existe peu d'études fiables sur le sujet. D'ailleurs, même si nos problèmes ne sont pas d'origine psycho-affective, cela ne veut pas dire que notre esprit ne peut pas jouer un rôle des plus essentiels dans notre processus de guérison.

Je souhaite bon succès à quiconque décidera d'entreprendre une démarche hypnothérapeutique et si cela vous donne des résultats probants, n'hésitez pas à nous les partager. Les bonnes nouvelles ne sont jamais de trop ici...
Jujulia
Hero
Hero
 
Posts: 314
Joined: July 27th, 2011, 9:31 am

Re: L'hypnothérapie, une solution possible?

Postby fabina57 on April 19th, 2013, 6:55 am

Bonjour,

J'y ai pensé aussi mais je commence à être lasser de tout cela. Je n'arrive pas à me convaincre qu'il n'y a rien de grave chez moi..et pourtant je suis dans mon quatorzième mois. J'ai toujours ces satanées fasciculations, j'ai eu une période de mieux 20/30 par jour mais depuis quelques jours c'est des centaines voir plus et toujours de drôles de sensations au niveaux des mains picotements, fourmillements, vibrations, douleurs éclairs. De mon côté, j'ai essayé l'acupuncture sans résultats probant (et je confirme les aiguilles peuvent être douloureuses).


@Pilac

Au bout de combien de temps as-tu réussi à te rassurer vis à vis de la SLA, je n'y arrive toujours pas (enfin des hauts et des bas)?

Salutations.

Arnaud
fabina57
Selfless giver of time
Selfless giver of time
 
Posts: 148
Joined: August 12th, 2012, 12:33 pm

Re: L'hypnothérapie, une solution possible?

Postby pilac9 on April 19th, 2013, 8:04 am

Bonjour Arnaud,

À vrai dire, j’ai simplement écouté et cru mon neurologue lorsqu’il a balayé cette option suite aux résultats de mon emg (autour de juillet 2010), ceci combiné au fait que je n’avais pas de faiblesse musculaire. Eh oui, je me suis fié à lui, simplement. Pourquoi pas? D’ailleurs, à ce moment, il n’était pas tant question de SLA que d’épilepsie. En effet, il ma fait passer une eeg par la suite afin de s’assurer que je ne souffre pas d’une forme d’épilepsie. C’est suite à ce dernier test qu’il en est venu à conclure qu’il s’agissait fort probablement d’une forme bénigne de fasciculations et que ce n’était rien de bien grave (et, en sous-entendu, que ça n’avait à ses yeux pas grand intérêt). Mais, pour être tout-à-fait franc, tout ce temps j’espérais secrètement qu’il me fasse passer un scan ou une IRM pour s’assurer que je n’aie pas une tumeur au cerveau. Car c’était là ma véritable peur : avoir une tumeur qui grossissait et qui allait continuer à grossir, de manière incontrôlable, jusqu’à ce qu’il soit trop tard. C’est donc là, beaucoup plus que vers la SLA, que m’avait fait échouer mes fasciculations.

Pierre
pilac9
Interested
Interested
 
Posts: 17
Joined: January 6th, 2013, 2:33 pm
Location: Montréal, Québec

Re: L'hypnothérapie, une solution possible?

Postby fabina57 on April 19th, 2013, 8:16 am

Merci Pierre,

Bon avec 2 EMGs, 1 scan et 1 IRM cérébral je devrais être convaincu :x

En plus, ces examens ont été faits suite à mon insistance, en aucun cas mon généraliste n'a pensé que j'avais une quelconque maladie.

Arnaud
fabina57
Selfless giver of time
Selfless giver of time
 
Posts: 148
Joined: August 12th, 2012, 12:33 pm

Re: L'hypnothérapie, une solution possible?

Postby bouriquet30 on April 19th, 2013, 9:52 am

re coucou,

Je crois que je vais tout de même tenter l'acuponcture malgré les douleurs dont vous parlez...on ne sait jamais.

Tu sais Arnaud, on est tous dans le même bateau ici. Je pense que si nous n'étions pas des anxieux, nous ne passerions pas autant de temps et d'energie à flipper sur tel ou tel symptome et même sur ce forum. Pour ma part j'essaie de me raisonner et de me dire que j'ai déjà survécu à 2 ou 3 tumeurs au cerveau, une SEP, quelque phlébites et même un anévrisme :lol: . J'essaie de dire ca avec humour mais cette hypocondrie me gache littéralement la vie depuis une dizaine d'année maintenant. En temps normal, j'aurai pris des anxiolityques mais ma grossesse me l'interdit et c'est très difficile pour moi aussi de gérer mes angoisses. La psychotérapie m'aide un peu mais ne résoud pas le problème de fond. Et toi? As tu entrepris queqlue chose de cet ordre?
En fait il y a des journées ou ca va à peu près et d'autres où je suis convaincu qu'il me reste peu de temps à vivre et que cette foutue SLA est là dans mon corps. Mais comme le dit PILAC il faut faire confiance aux medecins. Les centaines de récits sur ce forum vont tous dans le même sens.

Il faut se battre contre cette anxiété car c'est bien elle qui va nous tuer :cry: . Au tout début, j'allais moi aussi sur les sites style "communauté SLA" ou "Café Charcot" et j'étais rééllement interloquée de constater que les malades eux même avaient l'air plus sereins et plus positifs que les personnes comme nous si angoissées par nos fasciculations.

Encore une fois bon courage à tout le monde...
bouriquet30
Senior Member
Senior Member
 
Posts: 77
Joined: March 7th, 2013, 10:07 am
Location: France

Re: L'hypnothérapie, une solution possible?

Postby fabina57 on April 23rd, 2013, 9:08 am

Bonjour Bourriquet,

Je ne vais pas bien depuis le début de semaine. Je ne sais pas si tu as lu mon historique mais tout cela fait suite à une grosse période stress (changement de boulot, naissance de ma seconde fille, achat puis rénovation d'une maison, décès de cancer de proche). Avant tout cela je menais une vie sans problème, je ne sais pas ce qui m'est arrivé???
Je suis suivi par un psy depuis 1 an environ avec prise d'antidépresseur (j'ai commencé par des anxios puis les deux et maintenant uniquement des ad).
J'ai du mal à accepter ce qui m'est arrivé depuis 14 mois. Je cherche constamment des causes et j'ai peur des terribles maladie.

Je rentre du médecin peur de la SEP (brulure haut de la cuisse depuis quelques semaines, paresthésies sur le côté de la main depuis 10 mois, vertiges et mouvements horizontaux des yeux-> cela ne m'est arrivé qu'une fois ).

Voilà. Peur d'une maladie neurologique avec énormément d'anxiété.

Bien à toi.

Arnaud
fabina57
Selfless giver of time
Selfless giver of time
 
Posts: 148
Joined: August 12th, 2012, 12:33 pm

Re: L'hypnothérapie, une solution possible?

Postby bouriquet30 on April 24th, 2013, 5:25 am

Salut Arnaud et les autres,

Pour moi aussi c'est dur dur depuis hier. J'ai de nouvelles fasciculations assez centrées sur le haut du bras gauche et sur le coté du dos sous le bras. Et comme j'ai vu une vidéo d'une personne atteinte de sla qui en avait à cet endroit...je flippe :( . Je me dis que de toute façon j'en ai absolument partout mais je me demande si vous ausssi, les fasciculations se fixent un jour sur un endroit pour migrer ailleurs 2 jours après. C'est vraiment bizrarre.

Pour ce qui est des methodes pour aller mieux, il semblerait que seule la psychotérapie comportementale et cognitive (TCC) soit vraiment efficace pour l'anxiété et l'hypocondrie. Pour avoir moi même fait des études de psycho, j'étais plutôt orientée psychanalyse mais je crois, je que vais tout de même tenter la TCC. Cela consiste à élliminer peu à peu de notre vie, les comportements générateurs d'angoisse. Le problème c'est que ces éléments sont précisement ceux qui nous apportent ( au départ) du mieux être (ex: consultations médicales, EMG, recherches sur le net, auto testing, et même venir sur ce forum...). Perpetuer ces comportements nous entretient dans notre anxiété et cela devient quasi compulsif.

C'est pourquoi, je traine à démarrer car je ne suis pas certaine d'avoir le courage d'arreter toutes ces choses même si je suis de plus en plus persuadée, que je ne pourrai aller mieux autrement.
Il y a des jours ou je me dis que je vais prendre RDV à la Salpetrière,alors que je suis dans le sud, histoire de rencontrer un "VRAI" spécialiste de la SLA et puis d'autres où je me dis que cela sera comme le reste et ne me rassurera pas vraiment. Je ne vais quand même pas me rendre au Etats Unis pour aller consulter à la Clinique MAYO :lol: .

Bref encore une journée où je suis un peu perdue à 4 mois de tressautements...
bouriquet30
Senior Member
Senior Member
 
Posts: 77
Joined: March 7th, 2013, 10:07 am
Location: France

Re: L'hypnothérapie, une solution possible?

Postby fabina57 on April 24th, 2013, 6:07 am

Bonjour Bourriquet,

Je te confirme que mis à part les mollets et pieds, les tressautements migrent continuellement chez moi. La durée, type , fréquence sont différentes mais ça part puis ça revient de façon totalement aléatoire. Combien en as-tu par jour?
Ce qui me réjouis, c'est que l'on à tous les mêmes raisonnements:
- vidéo des fasciculations
- forums (doctissimo, café charcot, sla, alsforums)
- beaucoup d'examens (ça m'a passé quoi que...)
- Professeur Melinger Salpétrière, j'y ai pensé aussi. J'ai de mon proche chef pris rendez-vous dans le centre SLA de ma région, c'était en octobre. Examen clinique uniquement
- Ah cette fameuse clinique Mayo, ne pourrait-on pas l'importer en France? :)
- Je pense comme toi, la résence sur ces forums entretient notre anxiété. On recherche constament à se rassurer...et puis on tombe sur des histoires que l'on aurait jamais du lire et qui elles restent gravées dans nos esprits. :evil:

Je me suis moi même déjà dit, "ne va plus sur ces forums" mais je n'arrive pas à décrocher.

Arnaud
fabina57
Selfless giver of time
Selfless giver of time
 
Posts: 148
Joined: August 12th, 2012, 12:33 pm

Re: L'hypnothérapie, une solution possible?

Postby bouriquet30 on April 24th, 2013, 9:12 am

En fait, mes fasciculations sont très variables comme tu le dis. Beaucoup de pop (*1) et d'autres qui palpitent pendant 10 à 15 secondes. Je n'en ai pas plus dans les mollets qu'ailleurs. Moi c'est plutot les mains, les cuisses et le visage. Et pour ce qui est de la quantité, ca dépend aussi. Certaine heure, je n'en ressent pas et d'autres je peux en ressentir toutes les 2 ou 3 minutes. On va donc dire environ une centaine par jour.
Voilà pour la technique. Et je voulais rajouter que j'en ai aussi dans les muscles dorsaux de la main (j'ai vu ton autre post :D )

Sinon, je pense effectivement au proffesseur Meininger qui d'après, ce que j'ai pu lire sur d'autres forums, semble plutot accessible et sympathique. Mais j'hésite vraiment. J'essaie de me raisonner. Je vais attendre mon accouchement (qui ne devrait pas tarder) et on verra fin juin ( à 6 mois de symptomes).

En fait ce qui est très stressant pour moi c'est qu'aucun medecin ne pose un diagniostique. Le Syndrome de Fasciculation Begnignes n'a pas l'air d'être connu ici en France. On me parle plus de spasmo ou d'hyperexcitabilité NM. Mais les explications sont vagues et imprécises.
Toi qui a été consulté dans un centre référent, qu'est ce que le neuro a dit. Il a évoque le BFS?

Sinon et si cela peut te rassurer un peu, j'ai eu beaucoup de symptomes sensitifs au cours de mes 10 années d'anxiété (même si je ne connaissait pas encore la SLA et les fasciculations). Alors je peux t'affirmer que tu peux avoir des paresthésies, des sensations dans les yeux, des maux de têtes, des vertiges et tout ça sans raison sauf la fameuse spasmophilie. Autant, je ne suis pas rassurée par les fasciculations, autant je suis vraiment une grande habituée des autres symptomes cités auquel, je ne fais plus attention d'ailleurs.
bouriquet30
Senior Member
Senior Member
 
Posts: 77
Joined: March 7th, 2013, 10:07 am
Location: France

Re: L'hypnothérapie, une solution possible?

Postby fabina57 on April 24th, 2013, 1:51 pm

La neurologue, chef de service par ailleurs, m' a regardé alors que j'étais en slip (désolé pour le détail) et m'a dit vous n'avez rien d'une personne avec la SLA. Ensuite, elle m'a observé de plus prés, tests standard que l'on connaît tous et me dit je ne vois aucune fasciculation. Par la suite je lui ai demandé d'où cela pouvait venir "Physiologique, tabac, anxiété, on ne sait pas". Bref le terme bfs n'a pas été utilisé, encore moins spasmophilie.
fabina57
Selfless giver of time
Selfless giver of time
 
Posts: 148
Joined: August 12th, 2012, 12:33 pm

Re: L'hypnothérapie, une solution possible?

Sponsor

Sponsor
 

Next

Return to Forum Francophone (French Language Forum)

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest