Lyme, borrelioses et compagnie

Moderators: JohnV, Arron, garym, stephane28

Lyme, borrelioses et compagnie

Postby Tweek on February 10th, 2016, 2:53 am

Salut les twitcheux et autres neuromusculairement hyperexcitables francophones.

Je vois que c'est très calme ici depuis quelques mois. Tant mieux !

Je sors d'une nouvelle période de crises d'hypocondrie => Prise de sang lundi, vu mon doc hier : résultats très bons, hormis un taux d'éosinophiles sous la moyenne (mais ça ne semble pas vraiment importer) et, un peu plus chiant, un taux de leucocytes légèrement en dessous de la norme du labo (1375 au lieu de 1500... mais certains labos ont un minimum à 1000, alors...)

Selon mon doc (et même selon moi) rien d'alarmant, il faudra refaire une prise de sang dans 3 mois pour contrôle. OK...

Seulement, en 2014, il y a plus d'un an et demi, quand j'ai fait ma précédente prise de sang au moment où les fasciculations se sont déclenchées, le taux de lymphocytes était à peine plus haut (et encore, résultats trompeurs puisque j'étais déshydraté : concentration forcément plus haute), même chose pour les éosinophiles.

Deux hypothèses :
- Soit j'ai un taux de lymphocytes constamment bas
- Soit mes prises de sang tombent au moment où ces chiffres sont bas (le stress peut aider apparemment, à saboter es défenses immunitaires, notamment lymphocytes).


Qu'est-ce qui peut causer un taux de lymphocytes bas en dehors de maladies graves (que je ne redoute pas pour le moment, parce que le reste des mes analyses sont très bonnes et que ça a peu évolué depuis 2014) ?
Et bien, le stress, certains virus (HIV, mais pas que) et... la maladie de Lyme.

J'ai été très exposé aux piqures d'insectes, tiques et aoutats, quand j'étais plus jeune, et plus récemment également (longues balades en forêt, quelques piqures avérées...).
Je suis de l'est de la France, zone connue pour être foyer d'infection.


Mes symptômes, fasciculations en tête, mais aussi acouphènes, anxiété, douleurs inexpliquées, nerfs ulnaires qui font des siennes avec paresthésies nocturnes (inflammationn-compression)... et tout un tas de troubles mineurs recoupent un peu la symptomatologie de Lyme. En revanche, les éosinophiles bas semblent pointer loin de la parasitose... mais il semble il y avoir certains cas où... bref. Le corps est compliqué.
Alors j'y pense, et j'ai demandé à faire un examen sanguin, résultat prochainement. Le truc c'est que : en proportion, peu de cas de Lyme sont décelables par ce test "ELISA" (1 cas sur quatre, quelque chose comme çà) car on ne prend en compte qu'une seule souche du contaminant, enfin une histoire comme ça. En Allemagne, les test ne sont pas parfaits, mais bien mieux fichus, et en proportion, on trouve moins de faux négatifs qu'en France.
Et dans le monde entier, les tests 100% fiables n'existent pas : si l'on est dépisté avec les tests existant, c'est un coup de chance. Si on ne l'est pas, cela ne signifie pas que l'on n'est pas atteint.
Je m'attends donc à un résultat négatif, mais le doute subsistera toujours.

Ma question : Qui, sur ce forum, s'est déjà intéressé à la piste Lyme, et qui a déjà tenté le dépistage ?

De plus en plus, je me dis que pour pas mal d'entre nous, tous ces symptômes, s'ils ne viennent pas de Lyme, viennent d'une autre forme de parasitose car les tableaux cliniques se ressemblent trop pour que ce soit anodin.

Juste pour avoir vos retours là-dessus. Peut-être que nous grouillons simplement de bestioles microscopiques et qu'il suffirait de quelques antiobios pour s'en débarrasser à moyen ou long terme.

Merci à ceux qui m'auront lu.
User avatar
Tweek
Member
Member
 
Posts: 47
Joined: June 29th, 2014, 1:04 pm
Location: France (excuse my english)

Re: Lyme, borrelioses et compagnie

Postby christo on February 12th, 2016, 9:04 am

Salut,

J'ai envisagé la piste lyme mais après en avoir discuté avec mon neuro j'ai choisi de ne pas faire d'analyse dans ce sens.
Pour lui, le lyme c'est un peu comme le gluten, cela peut expliquer certains troubles neurologiques mais en général cela s'accompagne de tellement d'autres signes que cela ne passe pas inaperçu.
De mon côté, j'ai toujours des fasciculations, avec des pics par périodes (je ne cherche même plus à déterminer une logique). Je m'en fou totalement, j'ai retrouvé le sommeil sans somnifères, bref c'est OK.
Le seul truc qui me gene encore et je pense que c'est lié, c'est les douleurs musculaires. J'en ai vraiment souvent, de partout, surtout le soir quand je suis fatigué. Cela m'oblige à prendre assez souvent du paracétamol car sinon je suis vraiment une loque...
christo
Hero
Hero
 
Posts: 349
Joined: October 27th, 2012, 5:04 am
Location: France

Re: Lyme, borrelioses et compagnie

Postby yaolt on February 14th, 2016, 1:22 pm

Salut Christo.

J'ai déjà envisagé lyme puisque j'ai eu un érythème suite à une piqûre d'insecte il y a plus de 4 ans maintenant. Nous venions alors de nous installer à la campagne après avoir vécu 35 ans à Paris.
Mais les symptômes pour ma part ne concordent pas vraiment. Il y a pas mal de problèmes dermatologiques que je n'ai pas.
Pour moi tout à commencé depuis que j'ai quitté Paris...
Je suis convaincu d'être malade. Ce que je suis peut-être ou peut être pas... D'où la thérapie que je suis actuellement. Il n'empêche que j'ai des manifestations cliniques et histologique: Tendance à HTA (13.8)et petit pré-diabète (ne serais-ce pas dû simplement à mon fort surpoids?), selles abondantes et espèce de bronchite asthmatiforme permanente. Et beaucoup d'anxiété, a m'en faire péter les dents par bruxisme... Bien évidemment les examens ne mènent à rien... D'où la thérapie cognitive. Donc Lyme, oui pourquoi pas ? Et pourquoi pas ma petite sarcoïdose à laquelle je fais mine d'y croire encore un peu? Et le gluten, coeliaque ou non?Ah et notre chère SLA, oubliée au profit de quelle autre saloperie ? il y a bien aussi la spondylarthrite ankylosante qui est vicieuse et trompe nombre de diagnostics... Peut être une maladie auto immune? il y en a une infinité et pour la plupart orphelines( d'où l'infinité). Invalidantes, chroniques et assez peu mortelles. Alors bon voyage et bon courage dans cette introspection de la maladie sans limite.
J'espère que tu trouveras une réponse à tes interrogations. Ça ne sera n'y ici n'y ailleurs. Un docteur house éventuellement. Trouver le bon docteur, le bon spécialiste... tel est notre graal à tous ici. Pour l'instant, une chimère. Quoi qu'il en soit je serai ravi que l'un d'entre nous revienne ici pour nous dire très sereinement adieu. Qu'il tourne la page de la maladie pour se concentrer sur l'avenir. J'ai tellement envie de croire que je serai cette personne.
yaolt
Member
Member
 
Posts: 43
Joined: July 10th, 2013, 1:43 am

Re: Lyme, borrelioses et compagnie

Postby Tweek on February 16th, 2016, 10:09 am

Ca c'était calmé, mon hypocondrie, yaolt. Enfin, quelques mois. Et puis là...

Mais rien à voir avec mes fasciculations ou avec lyme. A la limite, avoir Lyme ne me dérangerait pas. On se soigne et puis hop... Au contraire, ce serait peut être même la fin des symptômes...

Mais je n'y crois pas non plus.


Je vais voir un psy pour la première fois de ma vie le mois prochain.
Parmi les objectifs : soigner mon hypocondrie... :(
User avatar
Tweek
Member
Member
 
Posts: 47
Joined: June 29th, 2014, 1:04 pm
Location: France (excuse my english)

Re: Lyme, borrelioses et compagnie

Postby yaolt on February 18th, 2016, 4:44 am

C'est une excellent nouvelle Tweek!

C'est vrai que ça ne réglera pas tout, ou peut-être que si...
Bref, il faut le tenter quoi qu'il en soit. Il s'agit d'une piste comme une autre pour améliorer son quotidien.
Pour moi c'est clairement une nécessité, personnellement, parler des mes problèmes d’hypocondries me soulage et tend à me libérer de cet enfer.
Malheureusement pour moi, à causes de soucis personnels (sinistre dégâts des eaux + relogement ), je ne peux plus voir mon psy le temps que je sois relogé chez moi.
C'est drôle (ou pas vraiment...), car depuis que je ne le vois plus. Mes symptômes n'ont fait qu'empirer, notamment les problèmes respiratoires.
M'enfin...
En tout cas, ta démarche est pleine de bon sens!
Alors ne sois pas :( , mais plutôt :D !!

Bien à toi.

Frédéric.
yaolt
Member
Member
 
Posts: 43
Joined: July 10th, 2013, 1:43 am

Re: Lyme, borrelioses et compagnie

Postby Meled on February 19th, 2016, 5:37 am

Hello !

je passe jeter un œil de temps en temps pour voir s'il n'y a personne à rassurer :D

Tweek, sage décision d'aller voir un psy pour régler ton hypocondrie !! C'est "juste" ça le problème...
J'ai fait 2 ans de psychothérapie et 9 mois d'anti-dépresseurs...J'avais un psychiatre génial avec qui je parlais beaucoup, ainsi que ma généraliste qui faisait aussi office de psy par moment. Bref ! Je m'en suis sortie et aujourd'*beep* toute cette histoire de SLA est loin derrière moi. Je n'ai quasiment plus de fasciculations !!! Tout ça était purement psychologique, j'en suis la preuve ! Pourtant mes muscles sautaient toute la journée et partout: langue, mains, mollets etc...D'ailleurs, Charcot avait remarqué lui même à l'époque que les proches de patients atteints de SLA développaient ces fasciculations. C'est le même problème ici ! Tout est dans votre tête.

Concernant Lyme, mon frère a été infecté l'année dernière. Le symptôme majeur est l’érythème. Pas d'érythème = Lyme peu probable.

Bon courage à tous ! Tenez bon ! Vous n'avez rien de grave si ce n'est que vous passez à côté de votre VIE.
Je vous envoie plein d'ondes positives :wink:
Meled
Senior Member
Senior Member
 
Posts: 65
Joined: January 12th, 2014, 4:30 am

Re: Lyme, borrelioses et compagnie

Sponsor

Sponsor
 


Return to Forum Francophone (French Language Forum)

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest