Page 1 of 1

Crampes mollet

PostPosted: March 11th, 2014, 3:53 am
by Meled
Hello à tous...

bon ben me voilà en train de retomber dans une profonde anxiété.
Mes mollets n'arrêtant pas de tressauter, j'ai maintenant quelques crampes nocturnes...de faible intensité mais crampes quand même.
Je suis désespérée et je m'imagine le pire car le neuro m'a posé plusieurs fois la question des crampes...
D'autres dans ce cas ?
Merci d'avance !
Bonne jourée :roll:

Re: Crampes mollet

PostPosted: March 11th, 2014, 6:28 am
by J4son
J’ai dû lire une tonne d’article sur les crampes depuis que les fasciculations ont croisées le doux chemin pépère que je menais dans ma vie :) Quand on parle de crampes comme symptômes à surveiller, il ne s’agit pas de crampes légères au mollet. Les mollets sont probablement l’endroit du corps humain le plus propice aux crampes. On ne parle pas non-plus de crampes uniquement nocturnes. Toutes les crampes que j’aie eu dans ma vie (surtout nocturnes mais parfois aussi diurnes) étaient situées dans la plante des pieds ou aux mollets. Ensuite il ne faut pas confondre crampes et sensations de crampes. Au début de mes fasciculations je me testais tellement que mes mollet étaient continuellement douloureux et que j’avais toujours la sensation que j’allais développer une crampe.

D’après ce que j’ai lu sur le sujet, dans la SLA les crampes se situent dans des endroits inhabituelles, mains, doigts, épaules, cuisse, sont terriblement violents au point qu’elles deviennent un problème en soit et se produisent au rythme de plusieurs par jour, de jour comme de nuit.

Et même avec tout cela, les crampes ont la plupart du temps une explication bénigne. Il existe même une condition sans gravité proche de la BFS, la CFS (cramp fasciculation syndrome) où les symptômes prépondérants sont crampes+fasciculations.

Donc STP, pour des crampes au mollet de surcroit légères et uniquement nocturne, je ne vois pas trop de raisons de s’inquiéter :)

Re: Crampes mollet

PostPosted: March 11th, 2014, 7:03 am
by yaolt
Ne t’inquiète pas et n'envisage pas le pire...
J'ai parlé de ma neurologue qui m'a guérit de ma peur de la SLA, et du même coup de mes fasciculations.
Mais je n'ai pas parlé de ce forum qui est une pépite contre les angoisses. ici j'ai trouvé un début de rémission.
Tous ces témoignages convergents: docteur google... Fasciculation... SLA...
Nous sommes tous les mêmes: des anxieux extrêmes.
A croire que les fasciculations sont les symptômes exclusifs de la SLA.
Et je sais que tu sais que ce n'est pas le cas.
Au moment où j'écris ces lignes j'ai des tressautements musculaire sur le thénar, et je m'en fous.
Ben tu sais quoi, j'ai dû toujours avoir ces petits tressautements musculaires, et Ils se manifestent d'avantage si tu leur prêtes une attention de chaque instant.
Tu dis toi même tu as des carence en ceci et en cela et que tu es anémiée...

Je suis chiant avec mes histoires de gluten, mais je reviens à la charge:
Je suis convaincu qu'un certain nombre d'entre nous qui sont sur ce forum sont des "malades coeliaques".
Mon oncle est décédé de la SLA (ce n'est pas la raison pour laquelle j'ai littéralement pété une durite face à cette maladie, c'est google qui a été la cause de mes maux), il n'a jamais consulté pour des problèmes de fasciculations/crampes. Il a consulté parce qu'on trouvait anormal qu'il n'arrive plus à cuisiner, à tenir ses plats, casseroles, tous les témoignages vont de même... Il n'y a pas d'angoisse démesurée.
L'angoisse, l'anxiété, la nervosité sont des symptômes mais pas de la SLA, ou du moins pas avant d'avoir le diagnostic...

Si tu n'arrives pas à te raisonner, je t'invite à en faire part à ton doc qu'il te prescrive des anti dépresseur. Çà aide vraiment et le sevrage est tout de même plus simple que les anxiolytiques.

Je veux bien croire que le syndrome des fasciculations bénignes existe vraiment.
Mais quand ces troubles sont accompagnés d'autres désagréments, il faut chercher ailleurs que bsf.
Et a priori il existe peu de cas qui ne ressente QUE des fasciculations sans autre gène.

Essaie le régime sans gluten sur 1 ou 2 semaines, ça ne te fera aucun mal. Prends le comme un jeu. Et si tu adores le pain, achète le sans gluten. Pas de bière, no pizza. Évite les plats tout préparé.
Sois stricte sur ce régime, aucune entrave doit-être faite durant ce laps de temps. Les résultats ne sont pas visibles tout de suite, donc patience.
Puis tu fais le point 14 jours tard.
Ton gastro antérologue n'est pas un malin. Il dit que faire un régime sans gluten est dangereux pour un non coeliaque?
Parce que il est sûr que tu ne l'es pas? Super médecin... Surtout quand on sait que cette maladie est sous diagnostiqué, et qu'il faut en moyenne 10ans d'errance médicale: actuellement les chercheurs estiment que le rapport ne serait pas de 1 cas sur 2000 mais plutôt de 1/100 !
Donc ton médecin te prive en somme d'essayer d'aller mieux! Tu n'as rien à perdre. Surtout sur un délai aussi court. Et aussi évite aussi le lactose durant ce test.
Quand je dis que je suis convaincu que certain/nes d'entre vous sont coeliaques, c'est que j'en suis persuadé.
Et c'est mieux d'avoir ça qu'autre chose ;-)

Fred

Re: Crampes mollet

PostPosted: March 12th, 2014, 3:13 am
by Meled
Merci INFINIMENT pour vos réponses...Ce forum est la seule chose qui m'aide un peu en ce moment. Car malgré un EMG normal, je m'inquiète toujours un petit peu car les fasciculations n'ont pas cessé hélas :cry:
Yaolt, je vais reparler à mon médecin de cette histoire de gluten et je reviendrai faire un point.
Je prends déjà des anti-dépresseurs (séroplex depuis 2 mois) et je suis une psychothérapie. Je sais pas si cela m'aide vraiment...
Bonne journée ! 8)

Re: Crampes mollet

PostPosted: March 12th, 2014, 11:02 am
by yaolt
Salut Meled,
écoute... comment dire....
Moi même je suis un peu perdu dans ma façon d’appréhender la médecine...
J'ai envie de dire:
-" Fais confiance à ton médecin, et s'il te dit que tu n'as pas ceci ou cela, écoute le..."
Mais à l'inverse, j'ai envie aussi de dire:
- " n’écoute pas nécessairement ton médecin, c'est un généraliste... il ne sait pas de quoi il parle, toi qui connait le sujet".
C'est à toi de doser la confiance que tu peux avoir envers ton médecin généraliste.
Me concernant, l'imagerie médicale et le spécialiste sont mon seul moyen de certitude.
Le médecin généraliste reste essentiel pour un diagnostic de base, et la prescription de formule sanguine.
Tout ça pour te dire que concernant le gluten, il n'est pas nécessaire d'en parler à ton doc. Car s'il est dans les choux, il te dira de ne pas faire ce test. Et le faire ne te tuera pas. Tu mangeras plus (plusse) de salade, plus de fruits, plus de légumes...(plu ) plus de chips, bière, pain, pizza, plats préparés... que du bonheur en somme!
Les docteurs se trompent aussi. j'en ai vu quelques exemples flagrants sur atoute.org ou le doc s'est complètement planté dans son approche diagnostic, suite à la plainte de patient ou de malades éprouvés contredisant formellement les dires du médecin...
Prends le pour et contre. En disant cela je n'arrange rien concernant tes peurs...
J'ai envie de te dire, fais confiance à un généraliste qui argumente et défait un par un tes convictions.
Personnellement je fuis les médecins qui me suivent dans mes raisonnements.
Tout simplement parce que s'ils avaient eut raison de me suivre dans mes peurs, je serais mort depuis longtemps.
Fais ce test sans conseil médical, je te le dis, tu ne risques rien, le pire est de mieux manger, plus sain. Pas de resto non plus. plus de verre de lait, plus de fromage plus de madeleine ou de 4/4 et plein d'autre chose en moins.... pas non plus de contamination croisée (plats de cuisson distinct) . L'idée est d'être extrêmement sévère envers sois-même afin de ne pas ce planter durant la durée du test.
ça ne dure que 2 semaines.... courage. Mais ça peu être fun de savoir qu'ion peut aller mieux en faisant juste attention à ce qu'on mange.
Et si chez toi cet exercice au bout de ces 14 jours est probant, que tu constates une amélioration, c'est à toi de prendre le dessus sur ton généraliste, te faire part de tes observations, qu'il entente tes arguments et t'envoie vers un spécialiste.
A savoir que les symptômes peuvent mettre jusqu'à 5 années avant de disparaître, ou jamais...
Mais je t'assure que si tu as scrupuleusement suivi ces conseils prodigués aux malades coeliaque (gluten/lactose) tu amorceras un début d'amélioration, c'est inné.

Bon PM à toi, il fait beau et chaud... ou qu'on se trouve en France la carte est la même.
Je profite donc de ce moment de grâce pour jouer au foot avec mon fils ;-)


Amicalement, toujours très.

Fred

Re: Crampes mollet

PostPosted: March 12th, 2014, 11:02 am
by yaolt
Salut Meled,
écoute... comment dire....
Moi même je suis un peu perdu dans ma façon d’appréhender la médecine...
J'ai envie de dire:
-" Fais confiance à ton médecin, et s'il te dit que tu n'as pas ceci ou cela, écoute le..."
Mais à l'inverse, j'ai envie aussi de dire:
- " n’écoute pas nécessairement ton médecin, c'est un généraliste... il ne sait pas de quoi il parle, toi qui connais le sujet".
C'est à toi de doser la confiance que tu peux avoir envers ton médecin généraliste.
Me concernant, l'imagerie médicale et le spécialiste sont mes seuls moyens de certitude.
Le médecin généraliste reste essentiel pour un diagnostic de base, et la prescription de formule sanguine.
Tout ça pour te dire que concernant le gluten, il n'est pas nécessaire d'en parler à ton doc. Car s'il est dans les choux, il te dira de ne pas faire ce test. Et le faire ne te tuera pas. Tu mangeras plus (plusse) de salade, plus de fruits, plus de légumes...(plu ) plus de chips, bière, pain, pizza, plats préparés... que du bonheur en somme!
Les docteurs se trompent aussi. j'en ai vu quelques exemples flagrants sur atoute.org ou le doc s'est complètement planté dans son approche diagnostic, suite à la plainte de patient ou de malades éprouvés contredisant formellement les dires du médecin...
Prends le pour et contre. En disant cela je n'arrange rien concernant tes peurs...
J'ai envie de te dire, fais confiance à un généraliste qui argumente et défait un par un tes convictions.
Personnellement je fuis les médecins qui me suivent dans mes raisonnements.
Tout simplement parce que s'ils avaient eu raison de me suivre dans mes peurs, je serais mort depuis longtemps.
Fais ce test sans conseil médical, je te le dis, tu ne risques rien, le pire est de mieux manger, plus sain. Pas de resto non plus. plus de verre de lait, plus de fromage plus de madeleine ou de 4/4 et plein d'autre chose en moins.... pas non plus de contamination croisée (plats de cuisson distinct) . L'idée est d'être extrêmement sévère envers soi-même afin de ne pas se planter durant la durée du test.
ça ne dure que 2 semaines.... courage. Mais ça peu être fun de savoir qu'on peut aller mieux en faisant juste attention à ce qu'on mange.
Et si chez toi cet exercice au bout de ces 14 jours est probant, que tu constates une amélioration, c'est à toi de prendre le dessus sur ton généraliste, de faire part de tes observations, qu'il entente tes arguments et t'envoie vers un spécialiste.
A savoir que les symptômes les plus tenaces peuvent mettre jusqu'à 5 années avant de disparaître, ou jamais...
Mais je t'assure que si tu as scrupuleusement suivi ces conseils prodigués aux malades coeliaque (gluten/lactose) tu amorceras un début d'amélioration, c'est inné.

Bon PM à toi, il fait beau et chaud... ou qu'on se trouve en France la carte est la même.
Je profite donc de ce moment de grâce pour jouer au foot avec mon fils ;-)


Amicalement, toujours très.

Fred

Re: Crampes mollet

PostPosted: March 13th, 2014, 11:27 am
by christo
Salut Meled,

Juste pour ajouter que BFS a un copain nommé BCFS, le C étant pour cramps, et qui est également bénignes (le B :))
De plus, les fasciculations se produisent peut etre la nuit également et a force cela peut provoquer des crampes. Le magnésium est réputé pour améliorer ce symptôme, cela vaut le coup d'essayer je pense.

Ton EMG est clean, donc no stress, c'est juste des crampes comme n'importe qui peut en avoir et particulièrement nous.

Courage, tu verras que plus le temps passe et moins on angoisse.

Re: Crampes mollet

PostPosted: March 17th, 2014, 1:52 am
by stephane28
Les crampes nocturnes dans les mollets ou dans les pieds j'en ai régulièrement la nuit (1 fois par mois environ). Au debut je paniquais car je n'en n'avais jamais eu avant mais maintenant j'essaye de ne plus y penser et de me rendormir.
Mais c'est vrai que je crampe plus facilement qu'avant.
Le pire c'est quand tu poses la main sur le mollet quand il crampe, tu sens comme des vers qui grouillent sous la peau. Dégueulasse !