Page 1 of 1

Vitamine B6, la cause de mes malheurs...

PostPosted: June 11th, 2013, 5:53 am
by Marilyn77
Bonjour,

J'ai lu sur le forum anglophone que la vitamine B6, en cas de surdosage, pouvait causer des dommages irréversibles aux nerfs... De plus, elle pourrait causer des engourdissements (que j'ai) et autres troubles neurologiques. Pour ma part, mes troubles ont commencé alors que je sevrais du rivotril et que je prenais un supplément de vitamine B complexe pour soigner ma déprime suite à la découverte de mes acouphènes. C'est mon psychologue qui m'avait conseillé ce supplément... Croyez-vous que ça peut être une piste ???

Re: Vitamine B6, la cause de mes malheurs...

PostPosted: June 11th, 2013, 11:10 pm
by BFSBurger
That may have been my post, and if I said "irreversible damage" I don't think that's accurate anymore. I don't know how they could determine if its reversible or not. But much nerve damage is reversible when the cause of the damage is removed. You can google for more information on Vitamin B6 and nerve damage. It requires high doses over many months, but some B complex supplements have just that.

French version via Google Translate:

C'était peut-être mon message, et si je disais "dommages irréversibles" Je ne pense pas que ce soit juste plus. Je ne sais pas comment ils ont pu déterminer si son réversible ou non. Mais les lésions nerveuses beaucoup est réversible lorsque la cause du dommage est retiré. Vous pouvez google pour plus d'informations sur la vitamine B6 et des lésions nerveuses. Il nécessite de fortes doses pendant de nombreux mois, mais certains suppléments du complexe B ont exactement cela.

Re: Vitamine B6, la cause de mes malheurs...

PostPosted: June 13th, 2013, 6:27 am
by Oasis
Bonjour Marilyn,

À moins que tu n’aies pris tous les comprimés d’un coup et ce tous les jours, il semble hautement improbable que tu sois victime d’un surdosage de vitamine B.

D’ailleurs, en matière de vitamines, je crois me souvenir qu’une carence en vitamine D pourrait favoriser l’apparition d’acs/hyper… ou quelque chose du genre.

Bref, ce que je veux dire par-là c’est qu’on pointe souvent un manque ou trop plein de vitamines, mais AMHA c’est plus par dépit qu’autre chose. Parce que l’on est incapable d’expliquer fondamentalement ce qui nous arrive, alors on se réfère à des sources hypothétiques…

Re: Vitamine B6, la cause de mes malheurs...

PostPosted: June 13th, 2013, 9:43 am
by Marilyn77
Tu as certainement raison Oasis... Qu'est-ce que ça change après tout... J'ai cette *beep* et je n'y peux rien ! :cry:

Re: Vitamine B6, la cause de mes malheurs...

PostPosted: June 13th, 2013, 12:18 pm
by Oasis
Marilyn77 wrote:Qu'est-ce que ça change après tout... J'ai cette *beep* et je n'y peux rien ! :cry:


Voilà. C'est à ça qu'il faut s'en tenir.

Je suis déjà passé par la phase "d'où ça vient, qu'est-ce qui a provoqué ça ?" au début de mon hyper. Me repassant les événements et éléments ayant potentiellement pu déclencher ça. Mais finalement, ça ne sert à rien. Parce que la cause potentielle ne pourrait être reliée à aucun mécanisme précis, et donc ne pourrait appeler aucun traitement effectif, vu que personne ne sait expliquer ce mal.

Alors lorsque les fascics sont venues, je n'ai pas trop cherché à retourner le problème dans tous les sens. "Been there, done that" comme disent les anglos.